Epinal Société d'émulation du département des Vosges.

Annales de la Société d'émulation du département des Vosges online

. (page 10 of 72)
Online LibraryEpinal Société d'émulation du département des VosgesAnnales de la Société d'émulation du département des Vosges → online text (page 10 of 72)
Font size
QR-code for this ebook


bourg. rdgie , roje ; Les Fourgs, regeu, rejeu sassoire, t. de
charronnerie Tissot. Le Tholy rege, AHain ringeot Ad.Val-
d'Ajol rege que M. Lambert tire de Tall, 'regen mouvoir,
remuer. Haute Alsace riddere subst. et verbe L. Roesch.

R£clam& (re-klu-me) v. a. rfolamer.

Rechaisse (re-che-s4) v. a. rechasser ; secouer le sac ou tout
autre ustensile pour tasser ce qu'on y verse.

R£ch'mot (re-ch , -m6) adv. richement.

Rkchigne (re-chi-gn*) v. a. rechigner; singer les actes et les
paroles de q. qu'un ; a peu pres synonyme de regregne. M. L.
Larchey ne l'indique pas, mais Litlre le donne. Suisse rom.
rechein, recheun s. m. rebuffade, affront, gestepour repousser,
grimace de mauvaise humeur Bridel qui cite le vx-fr. rechin,
rude, et le bas bret. reck chagrin.

RECiTfe (re-si-te) v. a. reciter.

Recmk (rek'-me) v. a. rentamer.

RECMOCft(rek-mo-ce) v. a. recommencer.

Recouehe (re-kou6-&*) v. a. apaiser. Voy. Raiccoehe. Le
Tholy recohi. Cpr. le theme coelie ■= vx-fr. coisier ; bourg.
couyai, tres usite derive de cot. Au pronominal : s'coujai = se
taire: couyeu-v taisez-vous, voulez-vous vous tairc ?

Recontre (re-kon-tre) v. a. rencontrer.

Recoquye (re-k6-ki-<?, ct kiV) v. a. recoquiller.



Digitized by VjOOQ IC



- 23 —

Recrapi, isse (re-kri-pi, is 1 ) adj. ride, ratatine, vieilli.

Recreinche (re-krain-che) adj. diminu^, rapetiss£, retried.
AUain rocrinciyie Adam. Tient-il k crainche f

Recrire (re-kri-r*) v. a. fcrire ; pris absolument, donner
de ses nouvclles. Q. q. fois ecrire de nouveau. Gpr. le verbe
« rentrer » usite par les soldats, pour « entrer ».

Recure (re-ku-re) v. a. ecurer. Cremanvillers kheurie Thiriat.
La Bresse, Ventron, ktteurie.

Redreumi (re-dreu-mi) v. a. rendormir.

Reduhhe (re-du-hh*) v. a. endurcir, v. r£fl. s'cndureir,
devcnir resistant a la fatigue, h la temperature.

R 6 dure (re-du-r*) v. a. usite i l'infinitif seulement, r^duire.

Reell'mot (r^il'-mo) adv. rtSellement.

Refeule (re-feu-le) v. n. etre entourne, profond&nent
abattu, ennuye. Voy. ci-dessus Raiffeule.

Refile (rc-fi-le)v. a. affiler, aiguiser.

Refilotte (re-fi-lof) s. f . pierre & aiguiser ; fig. fam. miche
de pain. AUain raifilette Adam.

Reflechi (r&fle-chi) v. n. reflechir.

Refonce (re-fon-s/) v. a. renfoncer, enfoncer de nouveau
ou plus avant.

Refonq'mot (re-fons -md) s. m. renfoncement.

Reforme (re-form 1 ) s. f. reforme.

Reforme (re-for-me) v. a. reformer.

Refolne (re-fou-ne) v. a. enfoumer de nouveau. .

Refrodie (re-fro-di*) refrodi (re-fro-di) v. a. refroidir,
faire refoidir. UsiUs aussi absol. dans le sens neutre.

Refrudissbment (re-fro-dis -mo) s. m. refoidissement.

Reprome (re-fro-tne) v. a. renfermer.

Refugie (re-fu~ji*) v. rifl. se refugier.

Refur (s f ) re-fur) v. refl. se fier, s'en rapporter, compter
sur. La Gruyere xe refya tlorhu ; Suisse rom. se re fid Bridel.

Regaige (re-ghe-je) v. a. reengager : note Joson taigaigeu
Joseph s'est reengage ; faime bie meux regaige je prefere de
beaucoup rester au service.

2



Digitized by VjOOQ IC



— u —

Regaig'mot (re-ghe-mo) s. m. rengagement.

R kg ale (re-ga-le) v. a. r^galer.

Reg£ (re-je'j v. a. cribler. Orig. reje ou reche. Vouxey roijx
cribler, approprier (du blu). Savigny regi passer du bl£ au
grand crible.

RfrjiMOT (re-ji-mo) s. 111. regiment.

Regle (r6-gD s. f. regie.

R£gl£ (r^-glfe) regler.

Regl£mot (r£-gte-m6) s. m. reglement.

ReuoTTiQN (re-g6-tion et non sion) s. m. dernier lail, i 5 gout.
Lons-le-Saulnier regouta, ragoutelion, t'llon le goutcr, Dartois
qui le tire du iat. regustore gouter de nouveau les aliments ;
bourg. egdton Mignard. Dicton : Fiauw, fiauv*, note ckaitte
paisse Veauve, lo regottion r'ost pou note Jason.

Regraihh£ (re-gre-hh*) v. a. refumer, rengraisser (unc pie<e
de terre) ; v. n. rcdevenir gras$ reprendre de l'embonpoint..

Rkgrul&, aye (re-gru-Ie, a-y') adj. transi de froid et gre-
lotlant au point d'en claquer des dents : el ost tortot regrule.
Savigny rrgrule : last tot regrule il a froid i en claquer des
dents.

R£cr£gne (re-gre-gn*) v. a. rechigner, grimacer q. qu'un.
Voir Gregne (les dots). La Suisse rom. fournit I'adjectif regnegni,
a ride, froncd, erispe, rccoquilte, se dit aussi defc personnes
qui se ratatinent parce qu'elles out froid Bridel. Elle a aussi
le verbe reingreindji empirer, dont le sens se rapproche bien
du n<Jtre ; Ramerupt, regeingner v. act. r£pondre h q. qu'un
en legrima^antTuEVENOT. Le synon. reckigne a un sens gai,
jovial, regregne est toujours pljoratif, moqueur et denote
1'intention de ftcher la personne qui en est l'objet. Littr£
donne le subst. Grigne, qui se dit actuellement des in£galit£s
du feutre, ou de fente eu terme de boulangerie, le sens proprc
et originairc : action de montrer les dents, ne lui est pas
rcste. Grignrr les dents, dit cet auteur, les montrer par humeur
ou menace.

Regn£gn£, aye (rt»-gr£-gni, &-y') adj. 4°maussade, malplai-



Digitized by LjOQQ IC



- 25 —

sant, comme quelqu'un qu'on a regregne ; 3° en parlant des
choses, ride. Orig. re et grigne cit4 v° Regregne % .

Reguerne (re-gher-ne) v. a. rengr^ner, remettre du grain
dans la tr&nie du moulin, engreuer de nouveau une roue
dans une autre, recmbrever ; voy. Aibreuve.

Regueusne (re-gheu-z'-ne) v. a. repousser par de mau-
vaises ou rudes paroles. Le Tholy regueussene Adam,

R&gumer fait au feminin regulifre.

Regumer'mot (re-gu-li&r'mo) adv. regulierement.

Rehhaippe (re-hhe-pe) v. n. s'&*happer ; v. a. sauver par
chance, & peu pres synonyme en ce sens de recoue : on woilai
co un des rehhaippes.

Remhaufie (re-hho-fi<?) v. a. r&hauffer.

Reuhe (re-hh') s. m. reste. Vouxey dicton : quand on riai
jemds rin de rechte> on n'airai poet de poire pou lai so (poire pour
la soif).

Rehhorme (re-hhor-me) el uehhohmi (re-hhor-mi) v. a.
epargner, menager.

Rehhoue (re-hhoue) v. a. essuyer, sans aucun sens de
redoublement de Taction : j'nd m'infi d'rehlinue je n'ai pas un
(il de sec : je suis tremp£ jusqu'au os. E riost m'cb rehhoue
dhje les ordyes fam. il est tout jeune encore. Vx-fr. essuer 9 de e
privatif et s^paratif, et sudare. La consonae hh s'est doublfe
en patois comme Ys en fran^ais. Dounoux hhoue, Le Tholy
hhoue Ad. ; Gloss, mess, hkouer ; als. r*dwr* secher Rev. d'Als.
4884 p. 2-1 4. Bourg. pain ressu, qui n'a plus l'humiditl, la
vapeur de pain chaud, pain rassis, Bonnardot ms.

Reine-diaude (re-n'-dio-d') s. f. rcine-claude.

Reing£ (rein-j*).v. n. ruminer. Nc se dit que des animaux
faisant leur digestion, notamment des betes h comes machon-
nant leur salive. Ventron raindje. Val-d'Ajol reinger, ier
ruminer M. Lambert le croit Fabreg6 de reingerer. Jura
reindjiai ruminer Bridel. Suisse rom. rondji (id.) et raudzi,
raudji, rudji> Fa v rat. Berry roninger, runger, roincer, roinger ;
norm, runger ; Nancy ringer; Jura roingi Littr6 ; Les Fourgs,



Digitized by VjOOQ IC



— 26 -

roindzi rummer Tissot qui cite le vx-fr. ro tiger, et le lai.
ruminare et d'apres Jaubert le berrich. raulnger ; St-Ame
rainji Th. Le Tholy reinyi Ad. ; Yonne roincher v. n. ruminer
en parlaat des animaux Joissier.

Rekipere (re-ki-p£-re) v, a. recup^rer. Vouxey se recuperet
v. p. s'empMier de tomber, (-viter une perte.

Relagi (rtVli-ji) v. a. elargir.

Remaing£ (re-main-j*) v, a. mettre un nouveau manche h un
outil. Orig. re et mainche.

RfeMANANCE (re-ma-nau-s') s. f. menus restcs, choses de
peu de valeur restant apres une operation quelconque, d&me-
nagement, encan, construction, etc. etc. Jura remanant, reme-
nant Dartoisqui le tire de remanere roster ; Allah) raitnainances
fascines Adam. Gpr. le franc, remanent anc. terme foreslier, ce
qui rcste d'arbres qu'on abat Littre. Ps. de Melz, rantiq. II,
2 p. 440 lou remenant Bonnardot ; Roman de la Rose le rema-
nant (restej de France, v. 483.

Rrmbarqu£ (ran-bar-ke) v. a. rembarquer.

Rembarre (ran-bi-re) v. a. couper la parole & q. qu'un,
le brusquer. Bourg. rambarre Mignard.

Reinette (rei-net') s. f. especc de pomme. Fontenoy renatte-
vieii, reinette-vin, reinette grige reinette grise ; Vexaincourt
renette, G6rardmer renette grise, renette blanche, renette a cotes,
Saulxures renatte.

R£jaiv'l& (re-je-v'le) v. a. enjaveler.

RAjouissance a 1'accent grave sur Ye.

Rejoyi (re-jo-yi) v. a. rejouir.

Rekeugne (re-keil-gne) v. a. prendre de faux plis par suite
de vtUuste, se dit p. ex. dune vieille etoffe. Se dit aussi d'un
repas, d'un mets qu'on tarde trop a manger. La Bresse ekeuni
se die de la lessive qui ne veut pas, qui n'a pas voulu prendre,
et meme de la creme qui ne veut pas tourner en beurre, etc.,
e'est-a-dire de ce qui resiste a Taction :\ laquelle on la
soumet X*" ms. Dompaire encueugne Adam Ventron ecueuni
adj. inal blanchi (linge); anc. fr. encugnier baltre en parlant



Digitized by



Google



- 27 -

de la monnaie. En Lorraine encueugne se dit du linge sale
qu'on laisse en tas dans le grenier sans Intend re, et qui peut
contracter q.q. alteration Godefroy. Ne serait-ce pas le meme
mot que le franc, rencogner avec des acceptions differentes,
derivees ou secondares ? Tanc. fr. encugner frapper monnaie
parait presque ddcisif : cpr. le fr. pop. encogne entasse dans
un coin, et le franc, encoignure, encognure.

R£keugn&, aye (re-keu-gn*, &-y') adj. ride, vieilli, ratatine.
(pari, pass£ tir6 de rekeugni).

Remblave (ren-bla-vfe) v. a. remblaver.

Rem bl a ye (ran-ble-y^) v. a. rerablayer.

Remboet& (ran-boue-te) v. a. remboiter.

Rembourre (ran-bou-re) v. a. rcmbourrer.

RfeMEHE (re-me-he) v. a. calmer, apaiser; au part, passe
deja q.q. peu rassasie par un premier plat. Vient proba-
blement de mais (lat. magi$) plus.

Remeinci (re-mein-si) v. a. ^mincer.

Remolou (re-mo-lou) s. m. emouleur.

R&mAre (re-mtf-r') v. a. 6moudre,

Rempay£ (ran-pa-ye) v. a. rempailler.

Rempayou, ouse (ran-pa-you, ous') s. rempailleur, euse.

Rempu (ren-pli) v. a. remplir; on dit plutot mottepiein.

RempOt syn. de Repiot, v. ce mot.

Rempcegne (ran-pou^-gnd) re-po£-gne (re-poue-gn^] v. a.
rempoigner.

Rempoute (ran-pou-te) v. a. remporter.

Remy (r£-mi) pr&iom d'h. et nom de fam. Remy.

Rendoubl£ (ran-dou-ble) v. a. rendoubler.

Rendvire (ran-dvir') et randuire (ran-duir') v. a. renduire.

Rbnfile (ran-fi-le) v. a. renfiler.
. Renfonce (ran-fon-se) v. a. renfoncer, remettre un fond
(a un tonneau, p. ex.)

Renforce (ran-for-scf) v. a. renforcer.

Renfort (ran-for) s. m. renfort.

Rengaine (ran-ghe-ne) v. n. engainer, rengainer.



Digitized by VjOOQ IC



— 28 —

Renhardi (ran-har-di) v. a. peu commun, renhardir.

Rentier fait ail fern, rentiere.

Rentortiye (ran-tor-ti-y*) v. a. rentortiller.

Rentouna, ate (ousUe) adj. ou subst. forme de rento&ne qui
est oppresse, serr<5 du nez.

RENTOUNfe (ran-tou-ne) v. n. respiner p&iiblement, bruyam-
ment ; etre serre du nez.

Repare (re-pa-rM v. a. reparer.

Reparti (re-par-ti) v. a. rare, r^partir.

Repetaye (re-p£-t&-y<?) v. a. p^joratif, repeter sans oesse,
reclamer instamment.

Repet£ (re-p^-te) v. a. r^peter.

Repetition (re-p&ti-sion) s. f. repetition.

Repiaujant (rt-pie-san) s. m. rempla^ant militaire. Ce mot
finira par disparaitre avec l'idee qu'il representait.

Repiaice (re-pie-s</) v. a. remplacer.

Rfr iaic/mot (re-pie-s'-m6) s. m. remplacement.

Repiet'ne (re-piet-ne) v. a. rempteter.

Repiot (re-pio) s. m. rempeau (ran-po) s. m. se dit du
joueur qui abat autant de quilles que celui qui en avail
d'abord le plus. La vraie forme est rappeau ; Yn nasal est
advcntice : d'oii & I'origine rappel = r£appel des mises pour
sortir de l'indivision, par e^alite de quilles abattues. Rappeau
se dit en bourg. rapid, comme chateau chailid, cliapeau
chaipia, Bonnardot ms.

Repit (re-pi) s. m. repit.

RfepUQUK (re-pli-k') s. f. replique.

Replique (re-pli-ke) v. n. repliquer.

R'polir (r'pd-lir) v. a. repolir.

Reponse (re-pon-s') s. f. r^ponse.

Repreuve (re-preu-ve) v. n. ressayer, eprouver de nouveau.

Reprim ande (re-pri-man-d') s. f. r^primande.

Repr6te (re-prd-tt-) v. remprunter.

Ri^publicain (re-pu-bli-kain) s. m. rdpublicain.

Repugnance s. f repugnance.



Digitized by VjOOQ IC



— 29 -

Rf.pix.ne (re-pu-gne) v. a. r^pugner.

Reputation (re-pu-t£-sion) s. f. reputation.

Requisition (re-ki-si-sion) s, f. requisition.

Reserve (re-zer-ve) v. a. r&erver.

Reskrwo£r (re-zer-ouer) s. m. reservoir*

Resida (re^zi-da) s. m. reseda odorant, ou cultivS A. odorata
L. resida gauvaige A. InUa L. et A. Luteola L. Genre : La
Bresse resseda, Chatel resida ; Fontenoy resida ; Moyenmoutier
residan curieuse nasalisation ; Padoux resida, Saint-Etienne
rossedo : Saulxures rtsseda ; Raon-a-R. resida, Les suivants
s'appliquent au reseda odorant : Cleurie, St- A me et Synd.
resseda Th. 418. Gerbamont resseda reseda blanc. A. suffru-
ticosa L. Cleurie, St-Ame\ et Synd. resseda Th. 118 qui n'ac-
ceatuepas le premier e comme plus haul : les deux pronon-
ciations sont sans doute usitees ; du reste Gerbamont donne
resseda.

Resist^ (re-zis'-te) v. n. r&ister.

Res'moce (res'-mo-s^) v. a. fournir des graines k nouveau ;
fig. fournir a nouveau de memes provisions. M'woilai co
resmoce pou in momot, pou l 7 onndye-ci.

Resolu, ue (re-zd-lu) adj. resolu, ue.

Resolution (r£z6-lu-sion) s. f. resolution.

Respectabe (ros-pek-U-b 1 ) adj. respectable.

Respecte (res-pek'te) v. a. respecter.

Respedie (rts'-pd-die) v. a. r6exp£dier.

Respedition (res-p£-di-sion) s. f. rfexpedition.

Respire (res-pi-re) v. n. respirer.

Rbsponsare (rcs-pon-s&-b') adj. responsable.

Ressbutot (re-seu-to) s. m. roitelet, Regulus cristatus Vieill.
St-Am£ ra d'ouhe Thiriat ; St-Ame resseuta troglodyte d'Europe
Troglodytes europaeus Cuv. (Th.) ce genre suit le precedent
dans la nomenclature adoptee par M. Mathieu, Statist, des
Vosges.

Ressigneulet (re-si-gneu-le) s. m. rossignol. Sylvia luscinia
L. Erithaceus luscinia Degl. Ille-et-Vil. rossignolet Dccombe.



Digitized by VjOOQ IC



- 30 —

Res80gn6 (rt-sd-gn*) v. a. renseigner.

Restaur^ (rcs-td-re) v. a. rcstaurer.

Restitue (r&'-ti-tu-t) v. a. restituer.

Resulte (rd-zul-tt*) v. a. r&ulter.

Resurrection, cit£ pour la locution fam. ai lai resurrection-
des batons d'guetes c.-id. jamais.

Retabli (re-ta-bli) v. a. retablir.

RETAMfc (re-ta-me) v. a. Earner.

Rete (r£-t f ) v. n. relre, revenir, rentrer.

R£terre (re-te-re) v. a. r&nterrer, renterrer.

R£teign£ (re-teu-nie) v. n. h&iter, aller a droite ct k
gauche. Le Doubs rateuner Beauquier.

Rktiaiiihe (re-lie-hh*) v. a. eclaircir, reclaireir.

R£tieme (re-tic-rae) recueillir, reunir, rassembler. Saulxurcs
reliamme il reclame Thimat Kedales p. 9 ; c'est lc memc mot
que reclamer (par mouillement metamorphique) qui se prcnd
aussi dans le sens dc darner (clamare) apres quelqu'un pour
le faire rejoindre. La Bresse reiiama.

Retoboque (ru-to-bo-ke) v. a. rafistoler, reparcr tant bieri
que mal. Yagney retabaqua.

RtironTiYE (re-tor-ti-y*) v. a. retortiller.

Retoune (re-tou-ne) sobriq. masc. Hadol retoune etourneau.

Retreye (Wi-trd-y*) v. a. retriller.

Retroge (re-trd-s<0 v. a. et v. n. retr<5cir.

Reuffri (reu-fri) et roffri (r6-fri) v. a. rofl'rir.

Reula (reu-la) sdbr. masc. C'est le subst. du verbe reule,
qui sc d'tt du pore demandant & manger. Voy. Reule.

Reule (reu-le) v. n. grognement du pore qui a faim. Jc ne
sais si on pcut rapprocher Le Tholy rorote gronder sourdement,
cite par Adam.

Reunion (rt:-u-nion) s. f. reunion.

R ei ssi (re-u-si) v. n. reussir.

1. Reuti (reu-ti) v. a. rdtir, ddfectif. Je ne lui connais que
1'infinitif et le part. pr<5s. reutant. Anc. h. all. rastjan rotir
Littre v° rdlir.



Digitized by



Google



- 31 —

2. Recti s. m. rdti.

Reuton (reu-ton) s. m. beignet 6pais. Orig. reuti.

1. Reuye (reu-y*) s. masc. rouille.

2. Reuye (reu-y*) s. f. roue, fdre lai reuye t. en fan tin, imiter
la roue en marchant alternativement sur chacun des pieds et
des mains ^cartes dans un m£mc plan, le milieu da corps
figurant le moyeu, les pieds et les mains les rais. Vagney
rieulle ; Gl. mess, fieuye; Metz, vers 1300 rneie et rueies au
plur. Bonnardot Doc* dr. caut. p. 25.

1. Reuye (reu-y<f) v. n. rouiller, pris absol.

2. Reuye (reu-ye) v. a. nettoyer un plancher, pav6 etc.
avec 1'er.tr^mit^ d'une pelle que Ton presse fortement. Peut-on
songer au comtois reille, roille s. m. soc de charrue Dartois
qui tire ces vocables du langued. relhio relha, vx-fr. reille soc,
reiller, labourer esp. reja ? Les Fourgs donnent aussi reiller
labourer faire des raies des sillons dans la terre, crilleu oreille
de charrue. 11 ne serait pas impossible toutefois que notre
mot patois ne vint d'un fWquentatif ou diminutif tel que
radkulare. M. Grovisier m'a donnd loraie lieu dit (Saales) : on
appelle rate, me dit-il, ['instrument qui sert k retirer les
braises du feu. En ce sens il se rapproeherait de notre rouble
voyez ce mot.

ReuyG (lo) reu-i<?) Le Roullier, c ne de Halo!, de Xertigny
etc. Tres frequent dans nos Vosges; L'origine philologique
et la signification litterale de ce mot devraient etre r^servees
maintenant et reprises seulement et apr&s le dlpouillement
des anciens noms dans les contrats, archives etc. Mais les
correspondants consultes m'ont tous repondu dans le meme
sens, et ont donn£ la meme signification au mot patois tra-
duisant le nom francais de ces hameaux. Je crois done pou~
vant les roproduire ici, avec ccUe reserve toutefois que notre
interpretation peut etre modifiee par les documents jusqu'ici
inconnus, dont nous parlons plus haut. G6rardmer a « Le
Houllicr patois lo ret oil on fait rouir le lin (Thieuat ms.) id.
F. « Le Roulfer » pat. lo reui le rouissage (id.) La Forge « au



Digitized by VjOOQ IC



— 32 —

grand rouillier * patois t giwnd reui au grand rouissage (id) ;
St-Ame « Les Rouheuils » pat. las Rouheux les rouissages (id.)
Le Tholy B « le haut roulier » patois lo haul reui, reui rouis-
sage ou lieu ou le foin tombe, etant trop aqueux et trop el eve.
Voy. nos Lieux dits p. 260 (ou 45).

Revia, ajde (r£-vi&, a-t') s. m. qui se plaint sans cesse,
mecontent, difficile, aigri. Le Tholy : maitre qui rapproche
sans cesse a ses gens de ne pas £conomiser assez Adam. Orig.
adj. subst. tire de (Finusit^ a Urim&iil) revie, forme deroet
em £galiser, compasser mettre bien he egal ; vx-fr. eive egal,
et eiver ^galiser, aplanir, lat. cequare X*** ms.

Reviqu£ (r6-.vi-k6) v. a. 1° ranimer, faire revivre, 2° v. n.
revivre. Metz ancien, recequir : « Cuides tu que li home mort
doisse revequir et vivre encor ? » Psautier de Metz, XIV e s.
tome II page... Anjou revicker.

Revoque (re-vo-ke) v. a. r^voquer, destituer.

Rewohhe (re-ouo-hh*) et r'wohh£ (rouohhe) plus rare v. a.
renverser. Voir ci-dessous Rouohhe.

R&woye fr6-ou*-y0) v. a. renvoyer.

Rewoye (re-ouo-ye) v. a. ^veiller, reveiller.

RfewoYE-MAiTiN (re-ouo-y-me-ttn) s. m. euphorbe reveille-
matin Euphorbia lielioscopia L. Sp. 658. Vosg. vulg. re veil -
matin Kirschleger II p. 42 Bainville revauilU-mettin. Bru
raivoille-metie ; Chatel revdye-maitin ; Medonville revoueille-
metin, Menil-en-X. reveille-metin, Mortagne revotl-melin, Raon-
I'Etape, revdye-metin, Ville revoye-metin.

R'fare (r'fa-r') v. a. refaire, raccomoder ; v, refl. seretablir
e use ieut nCerfare.

R'fate (r'fa-t') s. f. Economies, menus produits du manage :
oeufs, beurre, poules etc. Vagney r'fate produits de la froma-
gerie, Thiriat ; Le Tholy refdte revenu de la tromagerie Adam.

R'fiaittre (r'fie-tre) v. a. flatter de nouveau.

R'fieuri (r'fieu-ri) v. n. fleurir de nouveau.

R'filtre (r'fil-tre) v. a. refiltrer.

R'fod (r'f6) s. m. re fend.



Digitized by VjOOQ IC



- 33 —

1. R'fonde (r'fon-d', ou t') v. a. refondre. Homophone de
r'fonde refondre. Voy. ci-dessous.

3. R'fonde (r'fon-d', ou V) v. a. refondre. Voy. la rem.
ci-dessus.

R'forni (r'for-ni) v. a. refournir.

R'forre (r'fo-re) v. a. referrer.

R'foul£ (r'fou-le) v. a. refouler.

R'fouoche (r'fouo-che) v. a. ref&cher de nouveau.

R'fourr& (r'fou-re) v. a. fourrer de nouveau.

R'fouyA (r'fou-ye) v. a. fouiller de nouveau.

R'frain (r'frain) s. m. refrain.

R'frihe (fri-he) v. a. refriser.

R'frite (r'fri-te) v. a. refrire.

R'frome Cfj6-me) v. a. refermer.

R'fuge (r'fu-j' ou ch') s. m. refuge.

R'fus (r'fu) s. m. refus.

R'fuse (r'fuze) v. a. refuser.

R'gaigne (r'ghe-gn*) v. a. regagner ; v. n. se dinger vers.

R garni (r'gar-ni) v. a. regarnir.

R*gazonn£ (r'ga-z6-ne) v. a. regazonner.

R'seol£ (r'jo-le) v. n. regeler.

R'gixbe (r jtn-be) v. n. regimber.

R gingot (r'gin-go) s. masc. (rare) ruade. Dompaire regingot
coup en retour ; reginguer ruer Adam ; orig. gtwgue. Xertigny :
« La Regingote » en pat. lai r'gingotte hameau.

R'gnaud (r'gno) s. m. 1° chat mftle ; 2° buche, souche
difficile k d^ biter ; masse de fer difficile a forger, etc. Pro-
verbe : Moew zut chaitte es r'gnaud* dicton analogue k celui-ci :
« mener les poules pisser » se dit de celui qui est oblige de
se chausser d'un sabot et d'un Soulier. Villon a dit G d Testam.
En recompense, mareschal pour ferrer oes (oies) et canettes
p. 92 6d. Jannet 1867.

R'graitti£ (r'gre-te) v. a. regratter.

R'grettabe (r'gre-ta-b') adj. regrettable.

R'grette (r'gre-te) v. a. regretter.



Digitized by VjOOQ IC



— 34 -

R'griffie (r'gri-fW; v. a. regriiler.

R'greye (r'grd-ye) v. a. regriiler.

R'grimpe (r'grin-pe) v. n. regrimper.

R'GRETTfe (r'gre-te) v. a. regretter.

R'gu£yb (r'gh&i*) v. a. renvoyer la boule et redresser les
quilles. Vx-fr. requilkr ramasser, meme racine, parait-il, que
recueillir. L'origine est plutot le pat. guee. Cpr. du reste le
fr. pop. requilkr, requilkur.

R'gueyou (r'ghd-iou) s. m. celui qui renvoye la boule et
redresse les quilles.

R'guiche (rghi-che) v. a. renvoyer vivement. Orig. guiclie.
Voy. ce mot. Allain roguichie rattrapper au vol Aa

Rhaibiye (re-bi-yr) v. a. t. techniq. endenler k nouveau un
engrenage, un rouot p. ex. une paire de meules etc.

Rhaidiyou (re-bi-iou) s. m. rhabilleur ; se dit surtout de
Touvrier s'occupant de remettre les meules de moulin en elat.

Rhaibitue (re-bi-tUH?) v. a. rhabituer.

R'haich& (r'Ae-ch*) v. a. rehacher.

R'hausse (r'Ao-s') rehausse (d'un panier d'abeilles p. ex.)

R'hausse (r'ho-s*) v. a. rehausser, exhausser fun mur).

R' he bete (r£-be-te) v. a. hebdter, abrutir.

Rheumatisse (reu-m&-tis') rhomatisse (ro-ma-tis') s. m.
rhumatisme.

Rhime (ri-nO s. Km. rhume.

R'hhaippe (r'hhu-pe) v. a. rel&cher, laisser partir k nouveau.

R'hhauwo£ (r'hh6-oue) v. a. laver de nouveau.

RWmS-le (r'hhme-le) RtaHfri'Lit (re-hhdm'lc) v. a. res-
semeler.

Rhomatisse (rO-ma-ti-s') s. m. rhumatisme. Mcurthe et
Vosges romalrice D r Lidgey Souv. anecd. p. 6.

R'hume (r'Au-me) v. a. rehumer.

Riaux (rio) Ruaux, commune. Noms anciens : s. d. « Ruaux-
ks-Plombieres, Rouaux » Lep. 2 p. 438 col. 1, 470 ; Ruaux
Jaillot ; on connait • les fous de Riaux ». La malice popu-
laire de notre region leur attribue toutes les folies que dans



Digitized by VjOOQ IC



- 35 -

d'autres pays on met sur le compte d'habitantsdes communes
voisines,p. ex. Hymont(Vosges),Champlitte(Haute-Sa6ne)etc.
En somme ce sont les « craques » de tous les temps et de
tous les pays. II est inutile de fa ire observer que ces folies sont
purement imaginaires.

Ridan (ri-han) s. m. ruban. Comtois riban Dartois qui le
tire de re r&iuplicalif, et band lien, des langues germaniques.
Du Cange : c riban vitta, taenia, gall, ruban, angl. riband et
ribbon »et plus bas: « ribans... ribanus ead. notione. Cornimont
riban d' amour baldingere coloree Baldingera colorata F. der
Wetter. Me et Vil. riban Decombe.

Ribote (ri-b6-t') s. fam. legere ivresse.

R i bote (ri-bo-te) v. n. fam. riboter.

Ric-Ai-RAG (rik-e-rak) loc. adv. tout juste, k peine. Etym.
le fr. ric-a-rac avcc une exactitude rigoureuse. Ramerupt
ric-a-ric Th^venot. Scheler donne rioa-rac au pied de la lettre,
avec une exactitude rigoureuse.

R'kennohhe (r'ke-nd-hh 1 ) v. a. reconnaitre. M. Jouvb a
erkndki (Nouv. rec.) Le pcuple l'cmploie indifRSremment dans
le sens juridique de reconnaissance proprement dite d'enfant
naturel, ou d' adoption.

R'kenn'hhance (r'ken'-hhans') s. f. reconnaissance.

Ricane (ri-ka-ne) v. a. ricaner.

Ricoche (ri-ko-che) v. n. ricocher.

Ridant (ri-dan) adj. ride, escarpe ; se dit surtout de l'eau :
le s. m. franc- « rapide » traduit assez bien cette expression.

Ridaye (ri-da-y') s. f. quantite de matiere mise sous la ride.



Online LibraryEpinal Société d'émulation du département des VosgesAnnales de la Société d'émulation du département des Vosges → online text (page 10 of 72)