Copyright
J. R. (John Ramsay) McCulloch.

A discourse on the rise, progress, peculiar objects, and importance, of political economy : containing an outline of a course of lectures on the principles and doctrines of that science online

. (page 8 of 8)
Online LibraryJ. R. (John Ramsay) McCullochA discourse on the rise, progress, peculiar objects, and importance, of political economy : containing an outline of a course of lectures on the principles and doctrines of that science → online text (page 8 of 8)
Font size
QR-code for this ebook


ultimately on the land. But there is an immeasurable dif-
ference between the suggestion of Locke and the well di-
gested system of Quesnay.

I subjoin from the work of Dupont, Sur VOrigine et Pro-
gres d'une Nouvelle Science, a short statement of the various
institutions the Economists held to be necessary for the good
government of a country.

" Voici le resume de toutes les institutions sociales fon-
dees sur Tordre nature!, sur la constitution physique des
homines et des autres etres dont ils sont environnes.



APPENDIX.

" Propriety personelle, etablie par la nature, par la neces-
site physique dont il est a chaque individu de disposer de
toutes les facultes de sa personne, pour se procurer les choses
propres a satisfaire ses besoins, sous peine de souffrance et de
raort.

" Liberte de travail, inseparable de la propriete personnelle
dont elle forme une partie constitutive.

" Propriete mobiliaire, qui n'est que la propriete person-
nelle merae, consideree dans son usage, dans son objet, dans
son extension necessaire sur les choses acquises par Je tra-
vail de sa personne.

*' Liberte d'echange, de commerce, d'emploi de ses riches-
ses, inseparable de la propriete personelle et de la propriete
mobiliaire.

" Culture, qui est un usage de la propriete personnelle, de
la propriete mobiliaire et de la liberte qui en est inseparable :
usage profitable, necessaire, indispensable pour que la popu-
lation puisse s'accroitre, par une suite de la multiplication
des productions necessaires a la subsistance des hommes.

" Propriety ' fonder e, suite necessaire de la culture, et qui
n'est que la conservation de la propriete personnelle et de la
propriete mobiliaire, employees aux travaux et aux depenses
preparatoires indispensables pour mettre la terre en etat
d'etre cultivee.

(i Liberte de I'emploi de sa terre, de Tespece de sa culture,
de toutes les conventions relatives a 1'exploitation, a la con-
cession, a la retrocession, a Techange, a la vente de sa terre,
inseparable de la propriete fonciere.

" Partage naturel des recoltes, en reprises des cultivateurs,
ou richesses dont I'emploi doit indispensablement etre de per-
petuer la culture, sous peine de diminution des recoltes et
de la population et produit net, ou richesses disponibles dont
la grandeur decide de la prosperity de la societe, dont Tem-
ploi est abandonne a la volonte et a 1'interet des proprietaires
fonciers, et qui constitue pour eux le prix naturel et legiti-



APPENDIX.

me des depenses qu'ils on faites, et des travaux auxquels ils
se sont livres pour raettre la terre en etat d'etre cultivee.

" Surete, sans laquelle la propriety et la liberte ne serai-
ent que de droit et non de fait, sans laquelle le produit net
serait bientot aneanti, sans laquelle la culture meme ne pour-
rait subsister.

" Autorite tutelaire et souveraine, pour procurer la surete
essentiellement necessaire a la propriete et a la liberte ; et
qui s'acquitle de set important ministere, en promulguant et
faisant executer les loix de 1'ordre naturel, par lesquelles la
propriety et la liberte sont etablies.

" Magistrals, pour decider dans les cas particuliers quelle
doit etre 1'application des loix de 1'ordre naturel, reduites en
loix positives par 1'autorite souveraine ; et qui ont le devoir
imperieux de comparer les Ordonnances des Souverains avec
les loix de la Justice par essence, avant de s'engager a pren-
dre ces Ordonnances positives, pour regie de leurs jugemens.

" Instruction publique et favorisee, pour que les citoyens,
1'autorite et les Magistrals, ne puissent jamais perdre de vue
les loix invariables de 1'ordre naturel, et se laisser egarer
par les prestiges de 1'opinion, ou par 1'attrait des interets
particuliers exclusifs qui, des qu'ils sont exclusifs sont toujours
malentendus.

" Revenu public, pour constituer la force et le pouvoir
necessaire a 1'autorite Souveraine ; pour faire les frais de son
ministere protecteur, des fonctions importantes des Magi-
strals, et de 1'instruction indispensable des loix de Pordre
naturel.

" Impot direct, ou parlage du produit net du territoire,
entre les proprietaires fonciers et l'autorit Souveraine ; pour
former le revenu public d'une maniere qui ne restraigne
ni la propriete ni la liberte, et qui par consequent ne soit
pas destructive.

" Proportion essentielle et necessaire de I'impot direct, avec
le produit net, telle qu'elle donne a la societe le plus grand

1



APPENDIX.



revenu public qui soit possible, et par consequent le plus
grand degre possible de surete, sans que le sort des proprie-
taires fonciers cesse d'etre le meilleur sort dont on puisse
jouir dans la soci6te.

" Monarchic hereditaire, pour que tous les interets present
et futurs du depositaire de 1'autorite Souveraine, soient inti-
mement lies avec ceux de la societe par le partage propor-
tionnel du produit net."

NOTE B, p. 60.

THE true doctrine of population has been most clearly
and ably laid down by M. Herbert, in his Essai sur la Po-
lice des Grains, published in 1755. As this work is not so
well known as its very great merit entitles it to be, I shall
make a short extract from it. " II est evident," says M.
Herbert, " que le nombre des hommes augmenteroit a
1'infini, sans des obstacles physiques, politiques, et moraux.
II nous suffit de savoir, que les hommes sont toujours en
abondance, par-tout ou ils se trouvent bien : que des pays
ont ete successivement bien ou mal peuples, suivant la nature
du gouvernement ; et Ton remarque aisement, que les etats
ne se peuplent point suivant la progression naturelle de la
propagation ; mais en raison de leur industrie, de leurs pro-
ductions, et des differentes institutions.

*' La guerre, la famine, les maladies epidemiques, ont sou-
vent ravage la terre : ces maux se reparent ; et une nation
renait de generations en generations, paries soinsdu Legisla-
teur. Ces fleaux si terribles sont moins redoutables que
des vices interieurs, qui ruinent un tat par degres impercep-
tibles. Un peuple s'aneantit, si Ton ne remedie aux maladies
de langueur, qui affoiblissent 1'agriculture ; et les sujets se
dissipent ou deperissent, sans que Ton s'en appergoive.

" Les hommes en ejfet se multiplient comme les productions
du sol) et a proportion des avantages et des ressources quiU



APPENDIX.

trouvent dans leurs travaux. Leur premier soin est celui des
besoins ; quand ils trouvent a les satisfaire, nulle inquietude
ne s'oppose a leur augmentation. Le colon n'apprehende
point de voir croitre sa famille, quand il prevoit pouvoir la
soutenir : mais des gens decourages, ou dans la misere,
prisent trop peu la vie, pour avoir soin de celle des autres.
On ne songe point a arroser des plantes, quand on a besoin
d'eau pour soi-meme. Le peuple saugmente a proportion de
la Jacilite qu'il trouve a vivre ; et les hommes se multiplient
naturellement comme les denrees, quand leur vie nest point
traverse par les besoins ou par la crainte." p. 319, &c.

Mr Townsend states the principle at much greater length ;
and successfully applies it to account for the inability of the
poor laws of England to banish poverty from that country.
Mr Townsend's pamphlet was reprinted in 1817, with a pre-
face ascribed to Lord Grenville.



EDINBURGH :
PRINTED BY JOHN STARK.






~-



RETURN CIRCULATION DEPARTMENT

TO* 202 Main Library



LOAN PERIOD 1
HOME USE


2


3




ALL BOOKS MAY BE RECALLED Al

Renewals and Recharges may be made 4 days prior to the due date.

Books may be Renewed by calling 642-3405

DUE AS STAMPED BELOW









SERT ON SLL






JUL 2 6 1996






U. C. BERKELE>






AHG P ?nn;

















































FORM NO. DD6



UNIVERSITY OF CALIFORNIA, BERKELEY
BERKELEY, CA 94720



YC /73I /




U.C. BERKELEY LIBRARIES



B0030nMM5






1 2 3 4 5 6 8

Online LibraryJ. R. (John Ramsay) McCullochA discourse on the rise, progress, peculiar objects, and importance, of political economy : containing an outline of a course of lectures on the principles and doctrines of that science → online text (page 8 of 8)