Madrid Sociedad Española de Historia Natural.

Anales, Volume 27 online

. (page 10 of 57)
Online LibraryMadrid Sociedad Española de Historia NaturalAnales, Volume 27 → online text (page 10 of 57)
Font size
QR-code for this ebook


N. dromedarius L.— Rare. Un exemplaire seulement.

PteroBtoma Germ.
P.palpina L.— Frequent en 6t6.

Onethooampa Stph.

C. processionea L.— Mars h Juin frequent, mais locali«6 aux

chines.
C.pityocampa Schiff.— La chenille d^vaste les pinfi, pr6f6rant

le Pinus atisMacus et syhestris; peu abond/int ici sur le

Piniis maritimtcs.

Phalera 0.

Ph. bucephala L.— Trfes commun sur chfenes et Alnus.

Fygeera 0.
P. pigra Hiifn. — Assez rare.



Digitized by



Google



m AKALBS DE HtSTORIA KATTTltAL. (16)

Thyatira 0.

TL baits L.— Peu fr6quent.

Oonophora Srd.
G. derasa L.— Peu frequent.

Osrmatophora Tr.
C. octogesima Hb.— Pas rare & Las Arenas, en Juin.

Noctusd.

Acronycta 0.

A . aceris L.— De Mai k Aodt, frequent.

A. megacephala F.— Juin, frequent.

A. rwmicisL. — Tout r6t6. R^pandu et frequent.

A . psi L. — ^Ne paralt pas fttre frequent.

Bryophila Tr.

B. muralis Forst. — En Juillet centre des arbres, frequent.

— V. par Hb. — Rare.ici tandis qu'elle est la plus fr^qufente
dans la France m6ridionale.

Moma ffb.
M. arion Esp.— Rare comme dans tout le Midi.

Agrrotis 0.

A.janthina Esp.— Juillet et Aotit frequent dans les jardins.
A . fimbria L. — Me paratt assez rare.

A . interjecta Hb. — En Juin et Juillet frequent sur les rosiers
surtout.



Digitized by



Google



K^'^ Seebold. — lepidopterbs db Bilbao. m

A . pronuba L.— Avec

— var. innuba Tr.— Trfes abondants, volant sou vent de jour

sur les fleurs de trifle.

A . comes Hb. et ses vari^t^s ad sequa Tr. eipro seqtia Tr.— Par-
tout, Juin-Septembre.

A. agathina Dup. — Je n'ai obtenu qu'un seul exemplaire de
cette rare espfece.

A. ccanthographa F.— En Mai et Septembre des exemplaires
formant passage k la v. cohtBsa,

A. plecta var. unimacula Stgr.— Stt. E Z 1859. Je le prenais
plusieurs fois & la miell^e.

A . putris L.— Rarement capture.

A . exclamationis L.— Trfes frequent, Septembre.

A . ripm Hb.— Avec

— V. dmllii Pier.— Prfes de la riviere.
A.puta Hb.— Avec

— ab. ligTiosa God. — Obtenu seulement en petit nombre.
A . tritici L. \

— V. eruta Hb. > Frequents surtout dans les jardins.

— V. aquilina Hb. )

A . conspicua Hb. — Paratt pen frequent.

A. saucia Hb. — Trfes frequent et facile k Clever.

— ab. margaritosa Hb. — ^Avec le type.

A. ypsilmi Rott. (mffusa) Fr.)— Paratt rare.
A. segetvm Schiff. — ^Friquent et r^pandu.
A. corticea Hb. — ^En Septembre.

A, vestigialis Rott. — Paraissait en abondance pendant quel-
ques ann^es en Juillet et Aodt.



Mamestra Tr.

M. coniigiia Sv. — Paralt en Juin.

M. bramca L.— Juin k Octobre. Frequent.

M, oleracea L.— Juillet et Aodt. Frequent.

M. genista Bork. — En 6t6 et automne frequent.

M. marmorosa v. microdon Gn. — Septembre, pas frequent.

M. trifolii Rott. (chenopodii F.)— Mai k Septembre.

M. chrysozona Bkh.— Juin k Aoilt trfes frequent.

M* Serena Esp.— En 6t6. Moins frequent.



Digitized by



Google



Itt XKAt^ t>E mSTOfttA KATtJftAL. (18)



Dianthoeoia B.

2>. nana Rott. (conspersa Esp.)— Rare, Juin et Juillet.
D. compta F.— Mai et Aoftt, assez frequent.
2). capsincola Hb.— Mai et Septembre.

D. cucuiali Sv.— Surtout en automne.

Aporophila Gn.
A . nigra Hw.— Juin k Novembre pas rare.

Enunda Dup.

E, licAenea Hb. — Cette esp^ce paratt 6tre rare; cepetidant elle

est tr^s r^pandue sur tout le littoral jusqu'en Angpleterre.

Polia Tr.
P. dubia Dup.— Paralt rare. Un seul exemplaire.

Miselia Stph.

M. oxyacanthm L.— Je n'ai jamais capture le papillon qui doit
vivre trfes cach6. La chenille fr6quente sur le prunellier.

Valeria Germ.
V.jaspidea Vill.— Captur6 par Schramm.

Luperina B»

Z. nitalba Prr.-*-En Aoftt et Septembre. Se fait prendre h la
lumi^re. Localis6.

Hadena Tr.

R. dydima Esp,— Trfes frequent en 6t^.
— V. niclitans Esp.— Avec le type.



Digitized by



Google



<1») Sftebold. — LEPIDOPTKRBS DE BILBAO. 191^

//. dydima v. leucostiffma Esp.-^Avec le type.

— V. moderata Ev.— Avec le type.

B, strigilis CI. — Paraissant pendant tout T^ti.

— ab. latruncula Hb. — Idem.
H,/asciunculaTi^. — Idem. -
H. Mcoloria Vill. — Idem.

— ab. vincltmcula Hb. — Rare.

Eriopus Tr,

E, purputeofasciala Filler. — Trfes localise. Pas rare.

Falypheenia B.

P. sericata Esp. fprospicuaj, — En plusieurs exemplaires.

Trachea Hd.

T. alriplicis L. — Cette esp^ce si commune dans le Nord, devient
rare dans le rubellala Rb. )

A. marginepunctata G5ze. — Cette espfece commune dans le&

Pyrenees est rare ici. Un exempl. pris par Mr. Schramm.

A. punctata Tr. — En Juillet frequent.

A, caricaria Reutti.— En Juin et Juillet frequent.



Digitized by



Google



{^) Seebold.— LKPiDOPTfeREs de Bilbao. m

A . immutata L. — Rare.

A, strigilaria Hb. — ^Abondant en Juillet.

A . emutaria Hb.— Mai-AoCLt r6pandu et frequent.

A. imitaria Hb.— Pas rare en Juillet.

A. en^eniata Mill. (SeeboldiataUossl. Stt. e. Z. 1877.)7-Paralt
en Mars et Juillet, assez rare, mais r^pandu. (Analks de
LA Soc. ESP. DE Hist, nat., t. viii, pi. i, fig. 5.)

A . orrtata Sc. — Frequent en Juillet. Exemplaires de tr^s gran-
de taille.

A. decorata SV.— Bare; typique. Juillet.

Zonosoma Ld.

Z. orbicularia Hb. — Juin-Aotlt, rare.

Z. pupillaria Hb.— Avec ses vari6t6s hadiaria Stgr. et gyra-
ta Hb. paraissant en Avril; la chenille d*un vert mat sur
Cystns et Erica. Le papillon se tient trfes cach6, quoique
pas rare; on ne le trouve presque jamais.

Z. porata F. — De Mars k Juillet frequent.

Z.punctaria L.— Commun en Juilleft.

— V. ruficillaria HS. — Moins frequent.

Z. linearia Hb. — Se trouve prfes de Bilbao sur le ch6ne en une
vari6t6 de couleur jaune p^le avec la strie m^diane trfes
large et trfes fonc6e ; les deux autres stries indiqu6es seu-
lement par des points trfes fins.

Timandra Dup,
T. amaia Dup.— R6pandu et commun.

Fellonia Dup.

P. calabraria Z. — Un seul exemplaire pris par Mr. Schramm^
rive gauche.

— var. taUdaria. — Idem.

Abraxas Leach,

A. grosmlariata L.— Localise, pas frequent; je n*ai pas observe
de vari^t6s.



Digitized by



Google



1»6 ANALBS DE HISTORIA NATURAL. (29)

A . adustata SchiflF. — R6pandu et frequent.
A, marginata L. et

— var. pollutaria Hb.— Frequents en Juin et Juillet.

Stegania Dup.
St. (rimaculata Vill. — En Juin et Juillet, rare.

Oabera Tr.

C. pusaria L. et

C exanthemata Sc— Commun en Juillet et Aodt sans produire
des vari6t6s.

Metrocampa Latr.

M. margaritana L. — Un seul exemplaire d'une taille extrfeme-
ment petite.

Selenia Eb.

8. bilunaria Hb. et

— V. Juliana Hw. — En Aoftt et Septembre peu frequents.

Eurjonene Dup.
E. dolobraria L.— Rare. (Las Arenas.)

Angerona Dup.
A.prunaria L.— Type, frequent en Mai et Juin.

Rumina Dup.
M. luteolata L.— R6pandu et frequent, de trfes grande taille.

Epione Dup.

E. paralellaria Schiflf.— Du 10 au 20 Juillet.
E. advenaria Hb.— En Juillet.



Digitized by



Google



<29) Seebold.— LEPIDOPT^RES DB BILBAO. m



Macaria Curt,

M. noiata L. — Trfes rare.

M. altemaria Hb.— Frequent en Mai et Juin.

M. iBslimaria Hb. — Trfes frequent; la chenille en abondance

en Novembre sur Tamarix.
M. liturata CI. — Rare en Juin.

Biston Leach,

B. hiriarius CI.— En Mars et Avril pas trfes frequent centre les
troncs d'arbres.

Hemerophila Stph,

II, airuptaria Thnb.— Assez frequent; aime k se r^fugier dans
les maisons. La chenille en Novembre sur Cystus.

Boarmia Tr.

B, gemmaria Brahm. — Commun en deux generations; la che-
nille fr^quente sur Cystus.

B. consoriaria F.— La chenille fr6quente en Mai sur Tamarix j
donnant des papillons tr6s p&les.

B. repandata L.— Rare. Un exemplaire seulement.

B, crepuscularia Hb. — Un exemplaire.

B, punctularia Hb. — Peu abondant; se trouve quelquefois cen-
tre les troncs d'arbres.

Fachyonemla Stph.

P, hippocastanaria Hb.— Trfes r^pandu et frequent en Mars et
Juillet. La chenille sur Erica et Cystus.

Gnophos Tr,

Gn. obscv/raria Hb. — R6pandu et frequent.
Gn. variegata Dup. — Localis6.



Digitized by



Google



,140 ANALES DE HISTORIA NATURAL. (80)

Gn. mnddaria Hb. — Mars et Septembre. La chenille sur trfefle

et plantes basses; frequent.
Gn, asperaria Hb.— AvriWuin peu nombreux entre rochers et

carriferes ; la chenille en Novembre sur Cystm.

— var. pityata Rbr. (unicolor nigricantibus), — Avec le type.

Eurranthis Hb.

E, plumistaria Vill. — En Mai frequent sur les versants du Ser-
rantes, capture par Mr. Schramm.

Ematurga Ld.

E, atomaria L. — Commun et r^pandu Avril et Mai, variant
beaucoup.

Selidosema Hb.

S. ericetaria var. pyrtntBaria B.— Vole aprfes la Ortholitha bi-
punctaria en Aotlt sur les falaises de Algorta et sur le Ser-
rantes. La coloration de cette b<elle espfece varie entre
le violet clair et obscur. Nombreux en 1894.

Halia Dup.
H. contaminaria Hb.—Rare en Mai. Un exemplaire.

Fhaslane IHip.

Ph. petraria Hb.— R6pandu sur les deux rives.
Ph. clathrata L. — Commun en Mai partput.

Aspilates Tr.

A. giharia SV. — R^pandu, peu abondant entre les Erica.
A. ochrearia Rossi (citraria Hb.) — Commun en deux genera-
tions. Avril et Aoiit.

— var. unicolorata m.-^Dessus des ailes ant^rieures et post6-

rieures sans aucun dessin. Rare. (Arenas.)



Digitized by



Google



(31) Seebold. — LiipiDOPrfeREs de bflbao. mi



Ligia B.

Z. opacaria Hb. et sa var. rubra en automne obienu de che^
nilles sur T^glantier.

Sterrha Hb,

S. sacraria L. — De Juillet Ji Septembre. Jamais en nombre,
entre Gnaphalium prfes du bord de la mer.

OrthoUtha Hb,

O. plumbaria F. — Commun tout V^ik.
O, limitala Sc— -Moins frequent, mais r^pandu.
O. peribolata Hb.— Assez rare et localise.
O. bipunctaria SchiflF. — Type mais d'un gris brun (enfum6)
commun fin Juillet.

— V. gachtaria Frr. —II se trouvent des exemplaires avec la

bande m6diane presque noir, d'autres formant passage au
suivant.

— V. mariiima Sbld. (Anales de la Soc. esp. dk Hist, nat.,

1879, p. 1, fig. 6).-— A ailes ant^rieures brun noir faisant
disparaltre tout dessin moins les deux points. Frequent
fin Juillet sur les falaises d'Algorta.

Minoa B,
M. murinata Sc— Commun en Juin.

Anaitis Dup,.
A,plagiata L. — Commun en Juillet et Aoilt.

Triphosa Stph.

T. dubitata L.— Cette elspfece, g^ographiquement sir6pandue,
se trouve 6galement ici; capture par Mr. Schramm.



Digitized by



Google



142 ANALfiS DE HISTORIA NATURAL. («>

Eucosmia SipA.

B. widulata L.— Capture par Mr. Schramm.

Cidaria Tr.

C. truncata Hufn. — Rare. Un exemplaire.

C. mulHstriffaria var. olbiaria Mill. PL 68, fig*. 5-7. — Deux

exemplaires en F6vrier.
C. flucttuita L.— Commun en Mars-Aoiit.
C. fermgata CI. — De couleur trfes vive; frequent dans les jar-
dins.
C. unideniaria Hw.— Fin Mai. Bare.
C. flvmaia Hb. =geifnmata Hb. 283 9.— Au printemps dans les

carriferes abandonn^es; espfece r^pandue dans tout le Midi.

Je la possMe de Bilbao, de Lisbonne, de Ciudad-Real,

et d'figrypte. Elle est difficile k capturer.
C. topAaceata Hb. — Un exemplaire pris par Mr. Schramm.
C. sociaia Bkh.— Frequent.
C Titata Hb.— Bare. Un exemplaire.
C. procellata F.— Localise. Bare.
C. akhemillata L.— En Juillet, tr^s pen frequent.
C, unifasciata var. aqmlaria HS.— Frequent dans les jardins

volant avec fermgata.
C. candidata SchiflF. — Abondant en Mai entre les noisetiers.
C. bUineata L. — Commun tout r6t6 , on trouve beaucoup

d'exemplaires d*une coloration trfes vive, d'autres forte-

ment marques de noire.
C. rubidata F. — Trfes rare.
C, polygrammaia Bkh. — Localise et rare.
C. vittalbata Hb. — Bare.
C. iersata Hb. — Frequent en Septembre. (Portugalete.)

Eupithecia Cwt.

E. oblongata Thunb.— En Juillet et Aoiit, frequent

E. coronata Hb.— En Juillet sur les Ckataigner frequent.

E. rectangulata L.— En Juin.



Digitized by



Google



(88) Seebold. — l^idopt^rbs db Bilbao. hs

JB. scqpariata Rbr. — Pas rare sur Frica.

B. nanaia Hb.

B. innotata Hufn.

B. tamariscata Fit.

B. uUimaria B. — ^Fr^quent. La chenille sur Tamarix.

B. massiliata Mill.

B. isogrammaria HS.

B. eupkrasiata HS.

B. casiigata HS.

B. abbreviaia Stph.

B. pumilata Hb. — De F^vrier k Juillet frequent.

-:- V. pauxillaria B.— En automne. (2« gen. ?).

Note. Comme je n*ai pas pu m'adonner k T^levage de che-
nilles de ce genre , il est trfes difficile de se prononcer sur la
frequence des espices, car il depend trte souvent du hasard
de rencontrer un ou plusieurs exemplaires de ces petites espfe-
ces. II y a des entomologistes qui pr6tendent qu'il n'y a pas
d'espfeces «rares», sachant les chasser connaissant leurs habi-
tudes; cependant il y a beaucoup d'espfeces que Ton ne trouve
qu'en exemplaires isol6s qu'en par ci par li, et la reproduction
doit 6tre bien souvent compromise pour cette raison ; ceci ex-
plique aussi Tapparition sporadique d'espfeces que Ton ne ren-
contre plus apr^s pendant des ann^es. Ceci s^applique aussi
aux autres genres et surtout aux Nociua. Bien des espfeces
que je prenais en nombre il y a dix ans, me font d6faut au-
jourd'hui soit par Textension de la culture, la destruction d'en-
droits propices h leur vie , T^tablissement d'^clairage 616ctri-
que surtout, etc.



Digitized by



Google



Digitized by



Google



35) Seebold. — MICROL^PIDOPTfeRES DE BILBAO. H^

CATALOGUE BAISONNfi

DIS

migrolEpidoptSres



Pyralididae.

Cleodobia Jhip,

CL anffmtalis Schiff. — Cette espfece, trfes r6pandue g6ografi-
quemeut, se trouve fr6quemment dans des endroits ari-
des. P. 7-8 (1).

Aglossa Zalr.

Ag . piTtguinalis L.— Tres r^pandu, surtout dans les habitations,
'^st surtout variable en grandeur entre 26 et 36 mm. P. 5-8.

Aff. cuprealisRh. — Variant de 18 k30nim. d'envergure, abon-
dant dans les habitations. P. 7-11.

Asopia Tr.

As. glaucinalis L. — Peu frequent, ne diff^re pas des exemplai-

res de Erance et d'AUemagne.
As, farinalis L.— Frequent dans les habitations de 20 k 32 mm.

d'exp. P. 6 i 9.

i Endotricha Z.

B, flamniealis Schiff. — Trfes r^pandu. P. 7-8.

(1) p. signifie Papillon; les chiffrtts indiquent les mois d'apparition du PapiUoo.

▲NALUS DR HIST. NAT.—XXTU. 10



Digitized by



Google



146 ANALES DE HISTORIA NATURAL. 08)

Sooparia Hw.

Sc. ambiffualis Tr. P. 7-8. — Fr^quemment sur les troncs des

chdtaigniers.
Sc, zelleri Wk. P. 7.— Peu frequent.
Sc. dubitalis Hb. P. 6.— Parait localise k certains endroits.
Sc, lineola Curt P. 8. — Assez rare sur les vieux acacias.
Sc. resinea Hw. P. 6-7. — D'ua dessin brillant, sur lea acacias,

peu frequent.
Sc, truncicoleUa Stt. P. 7. — Parait pr6f6rer les districts plant6s

de pins. Pas trfes frequent.
Sc. craimgella Hb. P. 6-7.— Tr^s r^pandu.
Sc. frequentella Stt. P. 7. — Pas rare, beaucoup d'exemplaires

ayant les ailes tellement enfum^es qu'on ne pent distin-

guer que les lignes claires formant le dessin des ailes an-

t6rieures.
Sc. angustea Stph. P. 2 et 9, 10, 11. — Centre les troncs de peu-

plier, assez fr6quent.
Sc. pallida Stph. P. 5-6. — Trfes localise, parait se plaire dans

des endroits humides. Ce genre Scoparia est done repr6-

8ent6 par 10 espfecesjusqu'i present.

Heliothela Gn.

H. atralis Hb. P. 5.— Quoique visitant les m^mes endroits de-
puis 1877 j'ai rencontr^ cette espfece pour la premifere fois
en Mai 1893.

Threnodes On.

Th. pollinalis Schiff. — Repandu, quoique peu frequent. P. 5-9.

Odontia Dup.
0. dentaHs Schiff. P. 8-9. -Exemplaires typiques.

Eurrhjrpara Hb.

E. urticata L. P. 5-7. — Ne paratt pas trfes frequent dans ces



Digitized by V:f OOQIC



J



OH) Seebold. — MicaoLiipiDOPTfeRKS nK bilbao. w



Botjrs Tf\

B. dngulata L. P. 4 et 7-8.— Type cominun sur lea sables prfes
de la mer.

B. aurata Sc. P. 4-7. — Le type r^pandu.

V. nieiHdianalis Stgr. — Rare, d6sign6 par Zeller comme au-
rata v. «h». (Isis 1847) et identique avec Purpuralis v.
meridionalis Stgr. (Hor. 1880).

B. purpuralis L. P. 4-7. — Type rare.

V. chermesinalis Gn.— Cette forme m^ridionale du type est
frequent durant le printeinps et r6t6.

B. sanguinalis L. P. 5.et 7-8.— Frequent sur places arides entre
Thymus serpyllum,

var. kiBmalidaUs Hb.— Comme 2« g:6n6ration.

B, cespitalis Schiff. P. 2-8. — Commuu et r6pandu.

B, polygonalis Hb. var. meridionalis Wk.— Deux formes de
cette espfece trfes variable se trouvent autour de Bilbao; la
meridionalis comme Mill, la figpure, pi. 2, fig*. 2, de colora-
tion vive et claire, et la var. extinctalis Stgr. conforme k
un exemplaire que je possfede de la Turquie. Le charact^-
ristique de cette var. est que la bande noire des ailes pos-
t6rieures est r6duite h, former seulement une indication
et ne se prolongpeaut pas au dessous du milieu de Taile
post6rieure. (La var. diversalis du Portugal et du Midi de
TEspagne montre des couleurs trfes vives; les ailes ant6-
rieures sont d'un brun presque noir et les ailes post6rieu-
res d'un jaune 6clatant et montrant une bande large et
presque noire.)

B. asinalis Hb. P. 6-8. — Cette belle espfece se rencontre dans
les haies entrelac^es de R.peregrina^ plante sur laquelle
vive la chenille en Janvier-Mars. Assez frequent.

B. repandalis Schiff.— Pas trfes fr6quent durant tout r6t6, la
plante nouricifere, Verbascum, h'6tant pas trfes abondante.

B, nubilalis Hb. P. 6-7. — R6pandu, se trouvait avec frequence
dans les haies et arbustes.

B. numeralis Hb. P. 5, — Pas trfes rare sur les versants Sud des
collines.

B.fuscalis ^cYiifli P. 5-6. — Cette esp^ce si r^pandue dans toute



Digitized by



Google



148 ANALES DE HISTOftlA NATURAL. (88)

la zone palaearctique se rencontre rarement dans les en-
virons de Bilbao.

B. crocealis Hb. P. 6. — R6pandu et frequent.

B, stachyi^alis Zk. P. 6-7.— Rare.

B.verbascalis Schiff. P. 6. — Exemplaires typiques mais pen
frequent.

B. rubiginalisSh, P. 5-6.— En nombre.

B.ferrugalis Hb. P. 6-9.— Tres commun.

B.paiidalis Hb. P. 5-6. — Rare.

B. ruralis So. P. 6-9. — Tres commun; la 2« g^n^ration plus pe-
tite de taille.et d'une coloration pftle jaunfttre.

Eurycreon Zrf.

E. sHcHcalis L. P. 6. — Paratt rarement, un seal exemplaire,

las Arenas.

F, palealis Schiff. — Commun sur des places arides.

Nomophila Hb.

iV. noctuella Schiff. P. 6-9.— Trfes commun et trfes r6pandu.

Pionea Gn.

P.Jorficalis L. P. 5-8. — R^pandu et commun.

Perinephele Hb.

P, lancealis Schiff. P. 5-7.— Pas frequent et limits k certains
endroits.

Margarodes Gii.

M, imionalisRh. — Pris.i plusieurs reprises et 61ev6 des che-
nilles sur une espfece de jasmin i large feuille. P. 8.

Diasemia 6ht.

D, Utterata Sc. P. 7. -Commun et r6pandu,
D. rambvrialis Dup. P. 7.— Assez frequent.



Digitized by



Google



(89) Seebold.— MICROLlfePIDOPTfeRBS DB BILBAO. 140



Antigastra Ld.

A. catalaunalis P. 8-9.— Je n'ai pris cette espece qu'a de rares
intervalles.

Agrotera Schrk.

A, Ttmioralis Sc — Yr^qnent en Avril et Mai dans les planta-
tions de noisetier et chfttaigniers. Chenille pas rare sur le
Castanea vulgaris. AoAt-Sept.

Hydrooampa Gn,

H. stagnata Don. P. 7.— Frequent prfes les petites rivieres,
H. nymphmata L. P. 7.— Idem id.



Paraponyx Hb.
P. stratiotata L. P. 7.— Mfemes endroits.

Crambidse.

Ancylolomia ffb,

A . lentaculella Hb. P. 8-9.— Paralt dans des endroits trfes ari-
deset apres une saison de s^cheresse. La 9, ne volant pas
le jour, est difllcile Ji capturer.

Crambos F.

Cr. alpinellus Hb. P. 7-8. — Commun h las Arenas.

C'r. carectellus Z. P. 7. — Rare, je n'ai captur6. que peu d'exem-

plaires.
Ct. cuneatellus Rg:'— Un exemplaire pris par Mr. Schramm.
Cr. malacellus Dup. P. 5-8. — Aparaissait dans certains ann^es

en abondance jans les joncs k las Arenas.
Cr. uKginosellns Z. P. 6-8. -R^pandu. pas rare.
Cr. pascuel/us L. P. 6-7. — Commun partout.



Digitized by



Google



150



ANALES DE HISTORIA NATURAL. (-W)



Ct. pratelhcs v. alfacarellns Stgr. P. 6.— Abondant, je n'ai pas

rencontr^ le type pratellus,
Cr. craterellus Sc. P. 7-8.— R^pandu, commun.
Cr. fahellus SchiflF. P. 7. — Rare.
(7r. pinelltcs L. P. 7. — Paratt de m^rae 6tre rare.
Cr. laiisiriiis Hw. P. 9.— Un seul exemplaire k las Arenas.

„ ^ ^ /Ces espfeces communes partout ne
cr. tnquvmteUm P. 9. i ^aissent qu'en nombre trfes r^
Cr. ^.«tc« m Hw. P 8-9. ,^^ ^j^^^. jj^^ ^^^^^ ^^ ^^ ^^^

\ sous de la mousse en Avru.
Cr.perlellus Sc. P. 6. — En nombre, mais localise.
Cr. iristellus P. 7. — Localise. Rive gauche (capture par
Mr. Schramm).

Phycidese.

Dyoriotria Z.

D. splendidella HS. 43 iv, p. 79. — Stt E. Z. 1894, p. 394.—

Ragt. Ent. M. Mag. 18»>, p. 52. P. 7. Ch. 4-5.— Sur Pinus
maritimus entre T^corce et le bois. Frequent las Arenas.

Nephopteriz Z.

N. genistella Dup. P. 6.— Rare. Un exemplaire.
N. sublineatella Stgr. P. 6. — Pas frequent. Chenille dans un
long tube de soie accol6e k une tige de Helychrysum an-
' ffustifoUuM.
N. argyrella F. P. 7.— Localise, frequent.

EtieUa Z.

E, mi^kenella Tr. P. 6-8. — Je n'ai capture que peu d'exemplaires.

Pempelia ffb.

P. seminibella Sc. P. 7-8.— R^pandu et commun.

V. sanguinella Hb.— Peu frequent.

P. palumbella F. P. 6-7.— En certains endroits pas frequent.



Digitized by



Google



(41) Seebold.— MICROLBPIDOPT^RBS DB BILBAO. 151

P. '^ubomateUa Dup. P. 7-8.— Commun sur Thymus serpyllum.

Chenille sur Thymus serpyllum ,
P, adornatella Tr. — Pas frequent.

Spermatophthora Ld,

Sp. hornigii Ld. P. 7-8.— Se prend k la lumiere pres de la mer.

Epischnia Hb.
B. ilotella Z. P. 6-7.— Peu frequent.

Brephia Bn.

B. cortipositella P. 6-7. — Un seul exemplaire.

Aorobasis Z,

A. porphyrella Dup. Mill. 67, 3-6. P. 7-8.— R6pandu; la che-
nille sur Erica et Calluna.

A. fallouella Ragt. P. 6.— J'ai captur6 quelques exemplaires
dans des haies autour de Bilbao. (Chenille sur le ch^ne k
la naissance des jeunes pousses fin Mai, Juin. SE. de Fran-
ce, 1885.)

A, tnmidella Z.=Zelleri Ragt. — En trfes peu d'exemplaires
typiques.

A . mbrotibiella F. R.— Pas frequent.

Myeloid Z.

M, cribrum Schiff. — Frequent partout op. il y a des chardons.
Chenille pendant la floraison dans les calathides des gran-
des Carduac6es.

Eocopisa Z.

Ec. eff'raciella P. 6-7.— Exemplaires typiques peu frequent.

Nyotegretis Z,
K. achatinella Hb. — Commun i las Arenas.



Digitized by



Google



152 ANALES D15 HISTORIA NATURAL. '42}

AncylosiB Z.

A . cinamomella P. 4-9. — Fr6quent et r6pandue.

Eozophora Z.

E, bigella Z, = egerieUa Mill. — Rare.
E. oblitella Z. P. 6-8.— Frequent.

E. ephedrella HS. P. 6-8.— Rare (co&irae est indiqu6 dans les
ouvrages de Millfere, autour de las Arenas).

Homo6soma Curt,

B, nebulella Hb. P. 5-6.— Frequent las Arenas.
E. nimbella Z. P. 6-7. - Rare.

H. Mnavella Hb. P. 7. — Abondant k las Arenas.
//. sinuella F. P. 6-8.— Commun.

Anerastia Sb.

A . lotella Hb.— En AoUt tres cach6 dans des touflfes de plantes
(las Arenas).

Ephestia Gn,

E, elutella Hb. P. 6-9.— Partout dans les habitations.
E. interpunctella Hb. P. 4-8. — Idem.

Galleria F.

G. melonella L. P. 5-9.— Partout dans les ruches d'abeilles.

Aphomia Hb.

Aph. sociella L. P. 6-9.— Espece trfes variable en g-randeur et
dessin, tr6s frequent.

Achroea Bb,
Ach, grisella F. P. 6-r9. — Dans les ruches d'abeilles partout.



Digitized by



Google



(43) .Seebold.— MICBOLKPIDOPTERES DB BILBAO. 16»

Tortricina.

Teras Tr.

T. Aastiana L. 8-4. — La chenille frequent sur espfeces de Salix;
par Televage on obtient un nombre considerable de vari^-
t6s comme radiana Hb. , hprosana Frl., aqnilana^ tyringe-
rana, apiciana Hb. , centrovittaTia Stph., etc., ainsi qu'une
var. albistriana Hw.

T. logiana Schiff. — Le type rare en automne.

V. germarana Froel. — Frequent en automne.

T. variegana SchiflF.— Commun. P. 6-8.

V. asperana F.— Avec le type. *V«-

V. aUldgaardanaa (?). — Ailes ant6rieures de la couleur de
asperan^i avec indices seulement du bord fonc^ de la aspe-
rana; en g6n6ral cette espfece varie beaucoup en dessin et
coloration.

T.ferrugana Tr. P. 2-3.— Frequent sur le ch6ne.

V. tripunctana Hb.— Avec le type.

T. holmiana L. P. 7-8. — Localise et peu abondant.

Tortrix Tr.

T. semialbana Gn. P. 6-8.— Frequent.

r. heparana Schiff. P. 6-8.— Commun.



Online LibraryMadrid Sociedad Española de Historia NaturalAnales, Volume 27 → online text (page 10 of 57)